La pandémie du coronavirus bouleverse les habitudes notamment au niveau du transport en commun. Sur les gares routières, l’urgence d’instaurer des règles d’or de lutte contre le fameux virus est entière. Cet article lève un coin de voile sur les dispositions conséquentes à mettre en œuvre sur ces lieux.

Le matériel qui ne doit pas manquer sur les gares routières

Face aux risques très élevés de contamination à la Covid-19, les responsables de gares routières doivent sortir le grand jeu pour la protection des usagers. De ce fait, tous les moyens de prévention doivent être au rendez-vous dans ces lieux, notamment les dispositifs de lavage de mains. Pour cela, l’entrée, l’enceinte et la sortie de toute gare routière doivent bénéficier d’un dispositif bien opérationnel permettant aux usagers de se laver les mains. En plus de cela, des contrôleurs de température doivent être aussi présents, afin que chaque passager qui arrive soit examiné. Des solutions hydroalcooliques et tous autres moyens de désinfestation s’imposent dans n’importe quelle gare routière. Un comité mixte des acteurs de ces lieux doit être mis en place pour veiller à tout cela.

Les bons gestes qui s’imposent à tous les passagers

Pour préserver leur vie et celle des autres, les usagers des gares routières doivent développer des comportements responsables. Le port de masque de protection est la condition d’accès à ce lieu pour n’importe quel passager, chauffeurs et autres. Le lavage des mains est incontournable une fois le sol de la gare routière foulé. Par ailleurs, le respect de la règle de distanciation sociale doit être également de mise. Les chauffeurs se doivent de respecter le nombre de passagers dans les véhicules. La brigade de contrôle, évoquée un peu haut, doit s’assurer que les conditions sont acceptables avant que tout véhicule ne quitte la gare routière. Le reste du contrôle sera assuré par les éléments de la police, le long du trajet comme c'est le cas dans plusieurs pays.